Soultea-Pu-erh-first-grade MengkuOldTree

 

 

Le Pu’er est un thé noir post fermenté originaire de la province  chinoise de Yunnan. Son nom provient d’une des villes de cette province, la ville de Pu’er. Ce thé est connu pour ses propriétés médicinales et se présente sous deux formes différentes : le « thé cru » (thé vert post-fermenté), et Le « thé cuit » (thé noir Pu’er)

Le Pu’er est un thé  fabriqué à partir de théiers à longues feuilles poussant dans le Yunnan. Tout d’abord, après la récolte, les feuilles sont roulées à la main puis séchées au soleil afin de leur faire subir une première oxydation. Ensuite -contrairement aux autres thés qui doivent souvent être consommés après leur séchage- le Pu’er est conservé durant plusieurs années dans des caveaux dont on maîtrise le taux d’humidité avant d’être séché, afin qu’il développe des champignons, bactéries et levures qui font son succès. Ce thé est connu pour favoriser la digestion, il contribue à réduire le mauvais cholestérol et les graisses saturées. Enfin lors des lendemains de soirée arrosée, il aide à la disparition des vapeurs d’alcool dans le corps et dans l’esprit !

Le thé Pu’er  se présente sous deux formes : compressé (sous forme de galettes ou briques) et en vrac.

Pour les galettes, Le thé est compressé dans un sac en coton entre deux plaques chaudes sous un flot de vapeur continue afin de prendre une forme spécifique puis séché à nouveau et stocké en cave permettant une fermentation lente qui bonifie le thé. Les vieilles galettes de Pu’er sont les plus rares et chères. Ces galettes était auparavant produites car plus faciles à transporter et servaient également de monnaie d’échange.

Le Pu’er en vrac est maintenant plus courant d’utilisation car il facilite la préparation.

Afin d’obtenir une infusion de Pu’er parfaite les chinois pratiquent la méthode du Gong fu cha. (article à suivre)

Te-rojo-pu-erh

 

Curabitur tristique adipiscing mattis lectus mattis felis
Share This

Partagez

N'hésitez pas à partager !